BOUSCULONS NOS CLASSIQUES !

" C’était d’une finesse, d’une beauté, d’une cruauté à la fois, ces personnages, j’ai cru reconnaitre sans doute oui, j’ai vraiment cru reconnaitre notre bonne amie ma cousine, vous l’avez tellement bien assaisonné ! Sans vous et votre talent chevillé au corps, on s’ennuierait ferme. Mais comment faites-vous, je me le demande à chaque fois et à chaque fois, c’est comme un tour de magie, mais comment faites-vous ? Vous nous tendez le miroir de la vérité. Vous êtes un croqueur de vérité, je l’ai bien senti. Je m’y suis presque vu. Retrouvé, vraiment. Rassurez-vous, cher grand auteur, c’est pour moi une joie. Un honneur, presque. Mais dites-moi, entre beaux esprits, ma personne vous a-t-elle inspirée? Je gage cent pistoles que c'est moi…"

 

Après vingt ans de vie itinérante et sans doute de misère, Molière se voit offrir par le roi Louis XIV un théâtre et des commandes d’écriture de tous côtés. Il profite de cette place privilégiée pour épingler joyeusement les puissants et les hypocrites qui pullulent à la cour. Car c'est tout l'art de Molière de "s'amuser de la folie des Hommes". Son esprit est piquant, provoquant ; son écriture vive, fluide, lumineuse, admirable… Son œuvre résonne d’une éternelle et évidente actualité, cinq siècles plus tard. Et cela nous touche, car nous y reconnaissons notre humanité.

 

Sur le plateau du théâtre, tout nait « à vue », à l’instant. On devine le travail des comédiens ; un accessoire, un élément de costume fait exister un personnage ou un univers... Ici, pas de quatrième mur. Il s’agit de raconter l’histoire de Molière et de sa Troupe, petites gens se hissant au plus haut niveau de la société, grâce à leur talent. Raconter aussi l’histoire d’un artiste dont l’œuvre déclenche polémiques, violences et censures sans précédent, et de sa troupe, finalement inquiète de l’ampleur de la provocation.

 

C’est une partie de l’Histoire de France, l’étincelant 17ème siècle qui se livre, avec notre patrimoine littéraire et notre héritage culturel.

 

Il n’est jamais trop tard pour (re)découvrir Molière !

 

Compagnie Via Nova

Avec / Jérémie Chaplain, Juliette Delfau, Caroline Fornier, Ingrid Lebrasseur, Remi Martin, Annie Perrier

Soutenu par Le Ministère de la Culture - DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le département de la Drôme, la Ville de Saint-Chamond, Quai de Scène