CELLE QUI NE DORT PAS

 

J’ai compris qu’on ne rentre pas de la guerre, non parce qu’on y est mort, mais parce qu’on a peur de s’enterrer chez soi. Alors on flâne sur le retour. »

 

Pénélope

 

Irrévérencieuse et caustique, une odyssée du gynécée.

 

L’Odyssée est une œuvre poétique sublime, exaltante ; c’est un roman d’aventures palpitant écrit par Homère il y a 3000 ans, avec cet extraordinaire héros mythique qu’est Ulysse…

Mais Homère, il est bien gentil avec son Ulysse, mais en dehors de sa tapisserie, vous savez ce qu’elle a fait Pénélope? Vous savez qui elle est? Non, bien sûr!

Il est vrai que rester à sa maison, cela n'a rien d'exaltant. Il vaut mieux être charmée par les sirènes, coucher avec Calypso, faire le joli cœur avec Nausicaa…Et pourtant si c'était Pénélope, la véritable héroïne ?

 

Pénélope seule face à la mer, seule face au monde après le départ d’Ulysse.

Pénélope seule qui éduque son fils

Pénélope seule qui résiste patiemment à l'usure du temps

Pénélope seule qui subit et repousse les violences des prétendants

Pénélope face au retour d’Ulysse.

Pénélope, seule, fait face.

 

 

Qu’a-t-elle pu ressentir durant les vingt années d’absence de son époux ? Toute une vie, d’abord pleine d’espérance, de fantaisie, d’amour, puis de solitude, de doute et d’attente. Restée en Ithaque, elle a patiemment attendu que daigne rentrer son guerrier de mari. Obstinée, vivante à faire peur, Pénélope irradie. De l’enfance plus ou moins studieuse sous la houlette de son précepteur, jusqu’à l’heure tant espérée du retour d’Ulysse dans sa patrie, nous voici prisonniers de son tourbillon, emportés par cette bourrasque faite femme, obligés de la suivre, manu militari…Car Pénélope n'est pas seulement celle qui tisse- ou qui tricote - du matin au soir pour tout défaire du soir au matin et ainsi repousser sans cesse la furie des prétendants…C'est aussi une femme avec ses faiblesses, ses espoirs déçus, ses illusions perdues mais son amour intact pour son héros homérique : un beau chant d'amour et d'humanité. Elle use de son intelligence contre Ulysse lorsqu’il est sanguinaire, de ses sarcasmes envers ceux qui lui font la cour, de son impuissance devant le temps qui passe, de sa révolte devant une vie gâchée à attendre un héros qui reviendra…peut-être. Tandis qu’Ulysse s’amuse, Pénélope pleure pudiquement

 

Oui, décidemment Pénélope était faite pour l’amour et pas pour le tricot…

 

En télescopant les genres, Celle qui ne dort pas dessine les contours d’une femme trop longtemps laissée pour compte : une pièce pleine d’humour et irrévérencieuse, au rythme diabolique !

Une création Cie Via Nova
Mise en scène / Juliette Delfau
Assistée d'Annie Perrier
Avec / Jérémie Chaplain et Ingrid Lebrasseur

Télécharger
Dossier Celle qui ne dort pas
DOSSIER CQNDPMAIL.pdf
Document Adobe Acrobat 25.4 MB

PROCHAINES DATES

19 et 20 janvier 2018 / Quai de Scène